Il est parfois difficile de rester « zen »

Par moment, certaines personnes ont un véritable « don » pour nous faire sortir de nous. Elles sapent notre énergie et nous font ruminer.

Peu de chance pour que la personne change, alors comment se protéger ?

Une substance toxique est nocive pour l’organisme vivant qui l’absorbe.

L’organisme va mobiliser une partie de ses ressources et de son énergie pour s’en défendre, aux dépens de son équilibre et peut-être de sa viabilité.

Nous pourrions dire qu’une personne devient TOXIQUE (ou génère des interactions toxiques) quand elle perd sa capacité cognitive ou émotionnelle à apprécier « le plus objectivement possible » la situation présente. En découlent des comportements inadaptés et une sensation désagréable de malaise dans un groupe.

Ces dysfonctionnements peuvent être ponctuels et liés à un haut niveau de stress.

La personne revêt alors un « MASQUE DÉFORMANT » qui caricature souvent des traits de personnalités.

Ces dysfonctionnements peuvent également être plus durables et épuiser la capacité d’absorption du groupe.

Dans ce cas, la personne n’a pas conscience de ses filtres de perception ni de l’existence d’un problème (ou de son importance pour le groupe). Souvent, une discussion rationnelle sur les options de changement débouchent sur une impasse.